Suivi de l’apparition massive des taxons gélatineux dans l’écosystème marin marocain et la propagation du phénomène dans les plages les plus fréquentées

Suite à l’apparition massive des taxons gélatineux dans l’écosystème marin marocain et la propagation du phénomène dans les plages les plus fréquentées, une campagne de prospection, d’échantillonnage biologique et de sensibilisation est organisée par une équipe de biologistes de l’INRH, les 11 et 12 mai 2017 dans la zone comprise entre Rabat et El Jadida.                    

L’objectif de l’étude est de mettre l’accent sur le suivi des indicateurs biologiques, l’occurrence spatiale et la biodiversité des espèces associées aux changements de l’état de l'écosystème atlantique marocain.