Les missions de ce laboratoire  se déclinent en différentes activités selon  deux volets :

1-  Milieu Marin :

  •  le suivi de la productivité des écosystèmes marins des façades Atlantique et Méditerranée marocaines à travers la réalisation des campagnes en mer ;
  • la détermination des indicateurs de la productivité du milieu (chlorophylle 'a' et biomasse du zooplancton) ;
  • l’étude de la biodiversité, l’abondance et l’écologie du plancton marin (phytoplancton et zooplancton) ;
  • le suivi des frayères et des zones de développement larvaires des espèces de poissons, à travers les prélèvements et l’analyse de l’ichtyoplancton (œufs et larves de poissons) ;
  • la caractérisation des habitats et stratégies de ponte des espèces de poissons, particulièrement  les petits pélagiques ;
  • L’appui aux études environnementales et aquacoles menées par l’INRH.

L'objectif étant de mieux appréhender la productivité des écosystèmes et la phase de pré-recrutement des espèces halieutiques permettant, entre autres, de mieux comprendre la dynamique biologique des stocks et de fournir des éléments scientifiques pour la mise en place des mesures d'aménagement pour l’identification des zones sensibles de ponte et de développement larvaire.

 

2-  Milieux littoraux :

Les côtes atlantique et méditerranéenne marocaines abritent un certain nombre de milieux paraliques (lagunes, baies et estuaires) qui sont des milieux fragiles et complexes et dont certains présentent des potentialités pour des activités aquacoles. La mission de ce laboratoire consiste en l’établissement de l’état de la productivité (chlorophylle-a et biomasse du zooplancton) et la structure taxonomique du phytoplancton et du zooplancton de ces milieux littoraux.

Que ce soit en milieu marin ou littoral, les indicateurs biologiques et la structure des peuplements planctoniques sont également des composantes essentielles pour la calibration et la validation des modèles écosystémiques, trophiques, biogéochimiques….